Manuel

Les Fraternités du Saint-Esprit
Extrait du Manuel de prière de 2007


Pourquoi vouloir vivre en Fraternité?
De nombreuses personnes, vivant sincèrement dans la foi, cherchent à approfondir leur vie chrétienne. Au cours de la messe, le dimanche ou en semaine, au cours des moments de prière, nous avons parfois cette pensée qu'il faudrait prendre plus de  temps pour approfondir notre relation à Dieu. Il faudrait se mettre avec d'autres pour partager notre façon d'accueillir Dieu. Nous voudrions une véritable spiritualité et un engagement.
Les religieux et religieuses ont choisi la vie communautaire à plein temps. Des communautés de laïcs se sont formées. Mais il existe aussi la possibilité de se mettre en fraternité: vouloir à plusieurs poursuivre une marche ensemble dans une recherche de Dieu et un objectif plus précis, en prenant les moyens de se rencontrer, de s'aider, de collaborer dans la vie spirituelle et dans l'action pastorale.
Animés du même idéal, les membres d'une fraternité se retrouvent régulièrement, normalement chaque semaine, pour le partage de la parole de Dieu, la prière communautaire et la mise en œuvre d'actions apostoliques ou sociales.
C'est pourquoi les Fraternités du Saint Esprit, respectueuses des engagements personnels et des pastorales des divers diocèses, rassemblent depuis plus de 50 ans, sous la conduite de l'Eglise ceux qui veulent mieux répondre aux inspirations de l'Esprit Saint.

CE QUE SONT LES FRATERNITÉS DU SAINT ESPRIT


… A celui ou à celle qui a cette volonté de vivre chaque jour de sa vie en offrant chaque moment au Saint-Esprit, et qui ressent le besoin de l'aide de frères et de soeurs pour y parvenir, les FRATERNITÉS DU SAINTESPRIT se présentent comme répondant à cette recherche.
Mais, que sont les FRATERNITÉS DU SAINT ESPRIT ?

I. HISTORIQUE DES FRATERNITÉS DU SAINT ESPRIT


            L'Association en l'honneur du Saint Esprit a été fondée par Mademoiselle Emma Boulanger en 1867, à Paris. (Elle avait quitté pour cela les Augustines hospitalières de St Yves de Rennes Erigée dans l'Église patronale de Sainte Geneviève (Panthéon), par le Cardinal Guibert, archevêque de Paris, elle a été élevée le 7 décembre 1884, par Léon XIII
, au rang d'Archiconfrérie, avec faculté de s'affilier les confréries qui, sous le même vocable et dans le même but, seraient établies dans les divers diocèses du monde, avec le consentement des évêques. Par suite de la désaffection de l'Église Sainte Geneviève, le centre de l’oeuvre a été transféré, le 14 juin 1886, en la chapelle de la Maison Mère de la Congrégation du Saint Esprit, 30, rue Lhomond.
         En cette même année, l'Archevêché de Paris se dessaisit de l'autorité sur l'Archiconfrérie du Saint Esprit, demandant au Supérieur Général de la Congrégation du Saint Esprit de la prendre en charge. Le choix de cette Congrégation a paru aller de soi, étant donné la spiritualité de son Fondateur, Claude Poullart des Places (mort en 1709) et de son Restaurateur, le Vénérable Libermann (mort en 1852), l'un et l'autre attachant la plus grande importance au rôle du Saint Esprit dans la vie spirituelle du baptisé comme dans la mission d'évangélisation de l'Église.
         Le Supérieur Général de la Congrégation du Saint Esprit accueillit cette responsabilité comme un service d'Église, l'Archiconfrérie n'étant pas un Tiers Ordre spiritain mais une Association s'adressant à tout bap­tisé sans lien spécial avec la Congrégation qui la gère.
            Quant au mot «Archiconfrérie», il a disparu du vocabulaire du Droit de l'Église. C'est pourquoi notre Association a pris nom « Fraternités du Saint Esprit ».

II. BUT DES FRATERNITÉS DU SAINT ESPRIT


1. Rendre à l'Esprit Saint un culte spécial de reconnaissance et d'amour.
2. Appeler une effusion toujours plus abondante de ses dons sur l'Église, spécialement sur le Pape et les évêques, ainsi que sur les missionnaires qui travaillent à la propagation de la Foi.
3. Obtenir pour chaque associé la grâce d'agir en toutes choses sous la conduite et l'
influence du Saint Esprit. «Ceux là sont enfants de Dieu qui sont conduits par l'Esprit de Dieu » (Rm 8, 14).
N.B. En entrant dans l'Association, les fidèles s'engagent à travailler au développement en eux et chez les autres de la remise de tout soi même au Saint Esprit.
            Dans ce but, ils s'appliqueront avant tout à mener une vie pleinement chrétienne selon leur état, afin de témoigner du Christ autour d'eux.

III. ORGANISATION


1. DIRECTION


  Les Fraternités du Saint Esprit ont pour Directeur Général le Supérieur Général de la Congrégation du Saint Esprit et pour Directeur Adjoint un Père de la même Congrégation désigné par lui.


2. PRATIQUES RECOMMANDÉES


a) Chaque jour, réciter quelques prières ou invocations à l'Esprit Saint, en particulier la prière suivante:
« Ô Esprit Saint, je t'implore humblement, sois toujours avec moi, afin que je n'agisse en toutes choses que sous ton inspiration. »

b) Chaque mois, participer ou s'unir de pensée à la messe célébrée pour les associés, au siège des Fraternités ou dans quelque autre église. Au siège central de Paris (30, rue Lhomond), une messe est célébré pour les associés vivants et défunts, le 2e dimanche de chaque mois. Le jour de la Pentecôte est la fête patronale des Fraternités.

3. COTISATION


II est
conseillé aux membres des Fraternités d s'abonner à la Revue « Saint Joseph », éditée par la Maison d’Allex de la Congrégation du Saint-Esprit ; chaque numéro comporte plusieurs pages de méditation sur le Saint Esprit pour l'approfondissement de la vie spirituelle. L'abonnement tient lieu de cotisation.

4. COMMENT DEVENIR MEMBRE DES FRATERNITÉS DU  Saint ESPRIT


            Prendre contact avec la Fraternité paroissiale, diocésaine ou, à défaut, avec la Direction Centrale des fraternités du Saint Esprit, 30, rue Lhomond, 75005 France.
            La préparation à l'affiliation est de sept semaines. Elle consiste dans une prière quotidienne plus intense
au Saint ­Esprit et dans une méditation des thèmes de préparation en lien avec la Fraternité locale.
            L'affiliation se fait, autant que possible, au cours d'une réunion de la Fraternité locale, en choisissant une solennité liturgique.

5. FRATERNITÉS AFFILIÉES


                        On peut demander, au siège central des Fraternités
la marche à suivre pour créer une Fraternité et l'affilier au siège central.

6. RÔLE DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES FRATERNITÉS


                        Chaque Fraternité du Saint Esprit est normalement
sous l'autorité de la paroisse ou du diocèse qui l'a reconnue en approuvant ses Statuts. L’origine historique des Fraternités se trouve dans l'intuition de Emma Boulanger qui a proposé cette association en honneur de l'Esprit Saint dans le diocèse de Paris. La Congrégation du Saint Esprit à Paris, a été chargée d'accompagner cette association de laïcs. Elle est le siège central de la Fraternité qui propose les Statuts types, le manuel de prières des Fraternités et méditations sur l’Esprit Saint dans la Revue de Saint Joseph comme moyen d'approfondissement spirituel. Elle conserve le Registre général des Fraternités.

Tout chrétien qui resserre ses liens personnels
avec l'Esprit du Père qui l'envoie, et avec Jésus l'Envoyé affirme sa conscience d'être lui aussi envoyé monde, à la suite de Jésus. C'est pourquoi la devise des Fraternités est « Prière et Mission », «Contemplation et Évangélisation ».
La rencontre de l'Esprit au plus intime de soi conduit
à vivre en Dieu. L'Esprit Saint anime ainsi notre prière la plus profonde et notre action apostolique.



À plein temps et à vie
en Église
Garder les yeux ouverts sur le monde aujourd'hui comme hier
être proche de ceux qui sont loin sans être loin de ceux qui sont proches, porter l'espoir
qu'un autre monde est possible

Copyright ©2008
spiritains.org
Tous droits réservés


Accueil Fraternités           Site des Spiritains           Contact          
site en cours de refonte (2008)