documents

5. LA MISÉRICORDE
COURONNÉE PAR L’ESPRIT-SAINT

Introduction

La miséricorde est l’amour de bienveillance de Dieu envers l’humanité en rupture avec Dieu. Elle se manifeste à travers toute l’histoire de l’humanité. Une histoire qui commence par la création et la révolte envers Dieu. Une histoire qui se poursuit par la miséricorde de Dieu qui se fait proche des hommes. Il choisit un peuple en particulier pour l’éduquer et le tourner vers Lui. C’est toute l’histoire de l’A.T.

Puis, dans sa miséricorde, il s’incarne par son Verbe. Il se fait homme parmi les hommes. Le Christ, Verbe fait chair, révèle Dieu par sa Parole et par ses œuvres. Rejeté par les siens, il les aima jusqu’à donner sa vie en sacrifice : Il meurt sur la croix, victime du péché du monde. Cette mort est un sacrifice, elle est acte d’amour envers l’humanité pécheresse dont il respecte la liberté. Elle est surtout l’acte d’amour parfait envers Dieu que l’homme Jésus aime dans une obéissance parfaite. La réponse de Dieu est la résurrection de Jésus. Il entre dans la gloire de Dieu. Il est dorénavant assis à la droite de Dieu, d’où il envoie l’Esprit-Saint jusqu’à ce qu’il reviendra juger les vivants et les morts.

L’ESPRIT DONNE LA VIE AU MONDE

L’Esprit anime l’Eglise

Maintenant que Jésus a accompli l’œuvre de salut en sa personne, l’histoire sainte se continue dans l’Eglise. L’Eglise est animée par l’Esprit-Saint. Elle est le Corps mystique du Christ. Ainsi à la Pentecôte, l’histoire sainte prend une nouvelle dimension. Avec le Christ ressuscité, l’humanité prend vie dans l’Esprit-Saint. L’A.T. présente une prophétie saisissante annonçant cette revivification en Ez 37, 1-14

Les chrétiens et les hommes de bonne volonté vivent dans l’Esprit

Quelle est l’humanité morte ? celle qui est loin de Dieu, qui ignore Dieu, qui est révolté contre Dieu. Concrètement qui n’est pas animé par l’Esprit de Dieu est mort.

Quelle est l’humanité miséricordieusement vivifiée par l’Esprit ?

C’est le Peuple de Dieu. L’Eglise au sens large, avec tous ceux qui cherchent Dieu avec un cœur sincère, les hommes de bonne volonté. Ce n’est plus un peuple particulier. L’amour miséricordieux de Dieu appelle tous les hommes et tous les peuples. Il leur propose de renaître et de s’épanouir dans l’Esprit-Saint. Mt 28, 18-20

Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. 19 Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,20 apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

Le Christ ressuscité a tout pouvoir au ciel et sur terre. Ce pouvoir est celui de sauver et de faire entrer dans la communion avec Dieu. Cette communion se fait grâce à l’Esprit-Saint qui divinise les disciples qui sont baptisés et qui observent les commandements de Jésus.

Donc l’humanité vivifiée est l’ensemble des personnes qui se tournent vers Dieu dans la foi : ils croient en Dieu créateur et Père. Ils se savent aimés et destinés à vivre éternellement ; ils s‘épanouissent en Dieu. Ils vivent dans l’amour selon la loi nouvelle de Jésus. L’Esprit les fait vivre dans son dynamisme d’amour.

L’ESPRIT PARACLET

Le chrétien est dans le monde mais pas du monde

Jésus avertit ses disciples qu’ils ont à vivre dans un monde hostile. Jn 15

19 Si vous apparteniez au monde, le monde aimerait ce qui est à lui. Mais vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous.

20 Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : un serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l’on a gardé ma parole, on gardera aussi la vôtre.

21 Les gens vous traiteront ainsi à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé.

Le disciple est incompris, souvent persécuté, comme le Christ l’a été. En fait, tout cela arrive parce que le monde est opaque à Dieu :

23 Qui me hait, hait aussi mon Père.


16, 1-3 On vous exclura des synagogues. Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu. 03 Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.

Dans un monde hostile, qui ignore Dieu et qui est sous la domination du mauvais, nous avons un Défenseur : l’Esprit-Saint Paraclet. C’est le nom donné par le Christ à l’Esprit Saint dans l’évangile de Saint Jean. "Nous avons un avocat auprès du Père" (1 Jn 2,1).

L’Esprit Saint établit dans la vérité de Dieu

Le Paraclet, l’Esprit Saint montre où est la vérité, qu’elle est en Jésus.

16 Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : 17 l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. 19 D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. 20 En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous. Jn 14, 16-20

La force du disciple est de savoir qu’il est dans la vérité : en l’harmonie avec Dieu, qui est le Père, le Créateur, qui a tout appelé à l’existence, qui donne sens à tout. Nous ne sommes en vérité que si nous nous construisons dans la soumission à Dieu, Si nous sommes ce qu’il veut que nous soyons. L’Esprit-Saint nous met dans cette harmonie qui rend heureuse. En même temps que l’Esprit nous fait découvrir la vérité de Dieu, il fait découvrir l’erreur du monde et même sa culpabilité. Jn 16, 8-11

Le Paraclet établit la culpabilité du monde

Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement. 09 En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi. 10 En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus. 11 En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé.

L’Esprit nous montre que le monde est coupable en matière de péché parce qu’il refuse le Christ, il ne veut pas de sa Bonne nouvelle, il refuse d’être créature, il refuse que Dieu est son Père ; il refuse d’obéir au commandement du Christ.

L’Esprit établit la culpabilité du monde en matière de justice, parce qu’il méconnaît que Dieu a ressuscité Jésus, qu’il l’a fait asseoir à sa droite, qu’il l’a fait Christ et Seigneur.

L’Esprit établit la culpabilité du monde en matière de jugement : parce que Dieu a vaincu le prince de ce monde dans le Christ vainqueur du mal quand il a aimé Dieu du plus grand amour au nom de tous les hommes. L’élévation du Christ en croix puis auprès du Père a marqué la défaite du Diable et la victoire de l’amour sur la haine.

L’Esprit fait comprendre ce que Jésus a enseigné.

Les apôtres n’ont pas tout compris immédiatement. Nous non plus, nous ne comprenons que progressivement la Bonne Nouvelle. L’Esprit nous ouvre l’intelligence et le cœur à travers les évènements de la vie. Il fait découvrir ce qui va venir. C’est-à-dire la compréhension des évènements de nos vies et de l’histoire de l’humanité : les souffrances, les persécutions, mais aussi les joies. Il montre que tout est dans la main de Dieu, dont l’amour est tout puissant. Jn 16, 12-14.


12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. 13 Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. 14 Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

Etre dans la vérité de Dieu, éprouver sa joie, ne fait pas sortir de a réalité de la vie qui comporte luttes, souffrances et croix. Notre situation dans le monde est comme celle des apôtres. Ils ont eu à passer par la passion avec le Christ… Nous sur terre, nous ne pouvons pas éviter la croix, mais le matin de Pâques arrivera et changera tout en joie.


L’Esprit Paraclet fait connaître notre avenir en Dieu (Jn 16, 20) 

20 Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. 21 La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. 22 Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. 23 En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.

Jésus ne nous épargne pas la lutte, mais il prie pour obtenir à ses disciples la sanctification, l’harmonie avec Dieu. Jn 17, 14-17

14 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. 15 Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. 16 Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. 17 Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.

L’ESPRIT-SAINT DIVINISE

Le rêve des premiers parents se réalise

La Genèse affirme que les premiers parents ont suivi la suggestion du tentateur pour devenir comme Dieu. Gn 3, 1-4

04 Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 05 Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »

Ce qu’ils ont voulu conquérir de force, Dieu l’accorde dans sa miséricorde. Par le don de l’Esprit-Saint, Dieu nous unis à Lui dans l’amour.

Jésus demande la vie éternelle pour les siens

Dans sa prière sacerdotale, Jésus demande au Père

La vie éternelle pour les siens

01 Il leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. 02 Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 03 Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

Jésus demande que les siens soient avec lui dans l’unité du Père

Que les siens soient avec lui dans l’unité du Père

09 Je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. 10 Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux…

20 Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. 21 Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. 22 Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : 23 moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Jésus demande que les siens partagent sa gloire

24 Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. 25 Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. 26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

Cette prière de Jésus est exaucée. Et elle l’est par le don de l’Esprit-Saint. Dans la sainte Trinité, l’Esprit est le lien d’amour entre le Père et le Fils. Jésus demande que les siens soient englobés dans ce lien d’amour. Ils le sont parce qu’ils reçoivent l’Esprit-Saint qui devient un avec eux et eux en Lui.

L’Esprit-Saint divinise en faisant vivre dans l’amour

Concrètement ici-bas sur terre, la vie dans l’Esprit-Saint, l’appartenance au Christ et au Père, se manifeste par la vie de charité. Par l’amour. C’est ce que nous lisons, par exemple, dans les lettres de St Jean : 1 Jn 4, 7-8 et 12-13

07 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. 08 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

12 Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. 13 Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit.

Conclusion

Dans e Traité de Saint Basile sur l’Esprit-Saint, il est dit que les âmes qui portent l’Esprit, sont illuminées par lui et devenant elles-mêmes spirituelles, renvoient la grâce sur les autres. « De là viennent la prévision de l'avenir, l'intelligence des mystères, la compréhension des choses cachées, la distribution des dons spirituels, la citoyenneté céleste, la danse avec les anges, la joie sans fin, la demeure en Dieu, la ressemblance avec Dieu. et le comble de ce que l'on peut désirer : devenir Dieu ».

Voilà comment Dieu est Miséricorde pour tous. Il est venu en aide aux Hommes qui se s’étaient éloignés de Lui. Il est venu vers eux par le Verbe qui leur a apporté la Bonne Nouvelle et qui les a sauvés par le sacrifice de la croix. Il leur donne son Esprit qui leur permet d’entrer en communion avec Lui et qui les divinise. Dans sa miséricorde Dieu veut que les hommes partagent son bonheur.

Copyright ©2008
spiritains.org
Tous droits réservés


Accueil Fraternités           Site des Spiritains           Contact