11 Février: Notre-Dame de Lourdes

Puisque l’on vient à vous des cieux les plus lointains,
Puisque, sur les douleurs dont le cri vous implore,
Votre geste, qui luit, dans l’ombre, fait éclore
Les miracles, comme un soleil, tous les matins.

Puisque votre grand nom qui commande aux destins,
Pour le mal sans espoir est un espoir encore,
Puisque votre sourire est beau comme l’aurore,
Ô vous qui rallumez tant de bonheurs éteints.

Mère qu’on voit pleurer sur les sanglants calvaires ,
Puisque vos doigts si blancs ferment tous les ulcères,
J’irai mettre à vos pieds ma propre croix ;

Oui, perdu dans la houle immense du cantique
Qui déferle sans fin vers le rocher mystique,
Je crierai : Crucior ! Je souffre !…mais je crois ! …
Frère Mélage Magonette