Partenaires..   
Spiritains associés

Miryam Herveau s'engage comme Associée spiritaine

Entourée de son Papa, de plusieurs membres de sa famille, de plusieurs Associés Spiritains et des membres de la communauté de la Rue Lhomond, Miryam Herveau, au terme d'un cheminement de 3 années, s'engage dans la mission de la Province de France comme Associée Spiritain. C'est au cours de l'Eucharistie célébrée dans la grande chapelle à 16 h 30 que Miryam prononce son engagement qui la rend participante à la mission spiritaine en Province de France. Le Père Gilles Pagès, provincial de France, préside la Messe, reçoit son engagement et lui remet la lettre de Mission qui précise la Mission qui lui est confiée :

« Miryam, dans un courrier que tu m'adressais le 14 mars de cette année, tu demandais de rejoindre les spiritains en tant qu'associée. Tu terminais en disant : je me tiens à disposition selon ce que l'Esprit vous inspirera, et selon les besoins de la Congrégation, en lien avec mes compétences et mes disponibilités.

Ce sont tes disponibilités et tes compétences que vient solliciter cette lettre de mission. Disponibilités, il en faut et il en faudra aux vus de tout ce que tu accomplis déjà et que j'encourage ici : ton aide apportée à Pontmain pour faire connaître et rayonner le sanctuaire, ton service de secrétariat dans l'Association des Villes et Sanctuaires en France, tes responsabilités au sein du groupe de travail sur l'histoire de la Fondation, ton travail lui-même à Apprentis d'Auteuil et bien d'autres présences que j'ignore encore.

Compétences, tu en as, notamment ta manière joyeuse d'annoncer la Bonne Nouvelle, tes dons pour la communication, tes capacités d'organisatrice.

Je te confie, au nom de notre Province, le souci des petits et des faibles que tu rencontres dans ton travail à Apprentis d'Auteuil. Ce travail va évoluer bientôt puisque tu prendras à la rentrée la direction d'un patronage au Mans. Sois attentive aux humbles et aux petits que tu éduqueras, animeras, encourageras. Sois attentive aussi au 'petit personnel' que tu dirigeras. La tutelle d'Auteuil nous a été confiée. Il est de notre devoir de rester vigilant sur tout ce qui touche aux besoins des plus faibles. En tant qu'Associée spiritain, cela entre désormais tout particulièrement dans ton rôle. Ta disponibilité ici ne concernera pas seulement le temps consacré aux activités mais la qualité de ton écoute et de tes relations.

Je te demande aussi de rester disponible au groupe des Associés, d'y apporter tes qualités humaines et tes richesses spirituelles. Malgré tes nombreuses activités, celles qui concernent les Associés demeureront importantes et prendront valeur, peu à peu, de témoignage.

Je te confie une autre mission, très précise : te joindre au projet communautaire des Associés à Allex pour contribuer au rayonnement du sanctuaire et de la maison d'Accueil. Tu as du savoir-faire en ce domaine. En lien avec la communauté et son supérieur, en lien avec le recteur du sanctuaire, en lien avec le directeur de la maison d'Accueil, tu chercheras à communiquer dans ce domaine pour développer le culte de Saint Joseph et faire connaître ce lieu spiritain où il est prié.

Dans ce domaine de la communication encore, il sera utile, si tu le peux, de te mettre en lien aussi avec les équipes de rédaction de nos revues, de les aider s'ils en ont besoin et de leur apporter ta contribution.

Enfin, toujours dans ce même domaine, tu pourras te mettre dans les pas des fondateurs en lien avec la communauté de Rennes qui n'est pas très éloignée de Pontmain et sera ta communauté de référence. Les fondateurs ne sont pas tant Sainte Thérèse ou le Père Brottier pour lesquels tu entretiens une belle vénération, mais Claude Poullart des Places et François Libermann, les fondateurs de notre Congrégation. Tu as l'expérience de faire connaître l'itinéraire historique des initiateurs et des protecteurs de la Fondation. Je t'invite à mettre cette expérience au service de la communauté de Rennes lorsqu'elle fera appel à toi.

Je te confie, pour terminer, le souci de l'Inde. Par ton origine, ce pays fait partie de toi. Il est ta seconde patrie. Depuis deux ans, une petite communauté spiritaine a commencé un service missionnaire en Inde. Je ne sais encore comment tu pourras t'investir dans cette mission. Cela restera à concrétiser. Peut-être en organisant les parrainages des séminaristes qui se présentent déjà nombreux, peut-être autrement. Mais que déjà l'Inde, son peuple et le projet spiritain habitent et nourrissent ta prière.

Je te remercie pour ta disponibilité et pour mettre tes compétences au service de la mission qui a été confiée par l'Eglise à notre Congrégation. Le Saint Cœur de Marie que nous fêtons aujourd'hui sera pour toi celui d'une maman si toi-même tu sais ouvrir ton cœur. Partout où tu seras, où tu passeras, donne ton cœur. C'est ainsi que tu conduiras, par ton cœur donné, beaucoup d'hommes et de femmes de ce temps jusqu'à l'amour du Père. »
16 juin 2012
texte repris de la chronique de la maison-mère

Spiritains associés aujourd'hui


RENCONTRE DES ASSOCIÉS À ALLEX - Juillet 2011

Du 21 au 25 juillet, les Spiritains associés de France se sont retrouvés à Allex pour un temps de rencontre, de ressourcement et d'approfondissement. Nous sommes une douzaine actuellement en France et 6 autres personnes cheminent avec nous.
Spiritains associés, mais quelle est donc cette espèce rare ? Nous sommes des hommes et des femmes qui, à la suite d'une rencontre avec un (ou plusieurs) Spiritains, souhaitons participer à la mission des Spiritains sans être des religieux. Nous puisons dans le charisme des fondateurs de la Congrégation une manière particulière de vivre l'Évangile. L'histoire des Spiritains nous ouvre le chemin de la mission. Les échanges que nous avons avec les Frères et les Pères nous humanisent chaque jour un peu plus.
Les religieux s'engagent par les vœux, ce sont des Profès, ainsi sont les Frères et les Pères spiritains. Nous, nous ne prononçons pas de vœux. Cependant, nous nous engageons par association. Profès et associés, nous sommes tous Spiritains. " Les Spiritains associés sont une branche de l'arbre spiritain " relevait le dernier chapitre général. Il s'agit bien de travailler ensemble, profès et associés, à la même mission. Nous sommes tous habités par la même vocation baptismale, par le même charisme spiritain. Chaque associé, lors de son engagement, reçoit de la part du Provincial une lettre de mission. L'engagement est de 3 ans renouvelables. Ainsi, Christine et moi, avons renouvelé notre engagement à Allex le dimanche 24 juillet.
Le P. Marc-Henri Jeoffre nous a invités à nous mettre à l'écoute des appels de Dieu à partir de l'évangile de la Samaritaine, sur un chemin de disponibilité et d'humilité.
Nous avons consacré la suite de notre rencontre à de larges échanges sur nos engagements respectifs. Nous sommes dispersés un peu partout en France, de l'Alsace à la Bretagne, en passant par la région Parisienne ou Allex. Certains vivent à proximité d'une communauté, d'autres s'en trouvent éloignés. Nos engagements professionnels sont variés, certains travaillant directement au contact des Spiritains, d'autres non. Ainsi, plusieurs d'entre nous travaillent avec les jeunes à 'Apprentis d'Auteuil', tandis qu'une autre est infirmière. Par notre engagement, nous sommes appelés à une attention particulière envers les exclus, les oubliés, les pauvres. Être Spiritain associé, c'est aussi être invité à un certain regard sur le monde, invité à la rencontre de celui qui est différent et agir, chacun à sa mesure là où il est, pour plus de justice et de paix… Vaste programme auquel l'Évangile nous invite tous.
Enfin, notre rencontre d'associés s'est terminée par un temps d'échange très profitable avec la communauté d'Allex à partir du thème : " Spiritains, Profès et Associés, ensemble pour la mission ".
Christine et Arnaud Verda


RASSEMBLEMENT EUROPÉEN DES ASSOCIÉS SPIRITAINS
DU 28 AVRIL AU 1er MAI 2011





DIAPORAMA
lancement de journée
conférence
à table à la maison-mère

INTERVIEWS
Sylvestre
Marie-Victoire
équipe Portugal
équipe Espagne
groupe espagnol
groupe anglophone

CELEBRATIONS
Messe & engagement

à la maison-mère
sur les pas de Poullart

( à paraître)
 


RÉCOLLECTION DES ASSOCIÉS SPIRITAINS À SAVERNE

Appelés à être là où la Congrégation des Spiritains nous a envoyés, les serviteurs des pauvres et de ceux qui souffrent, nous avions choisi durant notre session de l’été de travailler sur le thème de la pauvreté. Nous étions une dizaine d’associés spiritains à nous réunir du 23 au 24 juillet 2010, à Saverne, pour tenter de nous mettre à l’école du Père Claude Poullart des Places.
Marc-Henri Jeoffre a pris cette année la succession du Père Arsène Aubert qui, durant six années, nous a partagé son véritable attachement à la personne du Père Libermann, en nous présentant et en nous commentant ses écrits. Le Père Marc-Henri a présenté le chemin parcouru par Poullart des Places, ce jeune homme promis à une belle carrière, rêvant de grandeur et de réussite, qui s’est laissé atteindre et rejoindre par le Christ en se libérant progressivement des influences familiales.
La décision prise par Claude Poullart, de se dépouiller de toutes ses richesses pour se faire proche des pauvres, nous a conduits à nous interroger sur notre rapport personnel avec l’argent. Pour vivre la simplicité et la disponibilité spiritaine, n’avons-nous pas à vivre, nous salariés, une forme de dépouillement ? Nos moyens matériels ne sont-ils pas ou ne risquent-ils pas de constituer des obstacles pour rejoindre les plus pauvres ? Nous avons aussi échangé sur notre proximité actuelle avec les pauvres, notre disponibilité à répondre à leurs sollicitations et à écouter la souffrance de ceux que nous côtoyons déjà là où nous vivons et travaillons.
Cela nous a amenés à aborder la question du discernement. S’appuyant sur les textes et rapports spiritains, méditant avec nous l’hymne aux Philippiens (1,6-11), Marc-Henri nous a guidés dans notre réflexion de manière dynamique grâce à la variété de ses sources et sa connaissance des divers courants spirituels.
Chacune de nos 3 récollections annuelles est aussi l’occasion d’échanger sur nos engagements actuels, les projets en cours et de discerner ensemble sur les choix à faire. C’est ainsi que nous portons tous ensemble et soutenons le projet de Christine et Arnaud Verda, qui, en famille, vont rejoindre la communauté d’Allex. Le groupe apporte aussi sa contribution, par ses observations et son soutien financier, aux associations créées tout récemment par certains d’entre nous : l’Association "les amis du Congo" en faveur des jeunes en difficulté du Congo et l’Association "Tobie et Raphaël" en faveur des jeunes de la rue et des handicapés du Gabon.
Un couple de Seine-et-Marne nous a rejoints pour la première fois pour cheminer avec nous. Ceci pour rappeler à tous nos confrères que nos rencontres, toujours chaleureuses, conviviales et riches, sont ouvertes à tous les laïcs qui, attirés par la spiritualité spiritaine, souhaiteraient s’engager davantage en se mettant au service de la mission !! Un grand merci à la communauté de Saverne pour son accueil et les temps de prière partagés !
  • Estelle et Daniel Fasquelle


  • 2           3           Sommaire           Page précédente           Accueil site