Alain Mayama élu 25e supérieur général des spiritains

Le Chapitre Général des Spiritains, réuni à Bagamoyo, en Tanzanie, depuis le 3 octobre, a élu le 18 octobre 2021, comme nouveau Supérieur Général, le P. Alain Mayama, membre de la province du Congo Brazzaville et actuel Assistant Général, à Rome. 25e supérieur depuis la fondation de la Congrégation par Claude Poullart des Places, il va prendre ses fonctions courant novembre.

La nouvelle fut accueillie avec grande joie dans les missions des quatre coins du monde :

“Il va apporter un nouveau zèle missionnaire à la congrégation avec son équipe.” Wilfried” Reconnaissance pour son Oui à l’appel du Seigneur.” Marc “Que le Seigneur lui donne la force et la sagesse pour porter cette nouvelle responsabilité avec courage” Evarist, ” J’étais à son ordination presbytérale, on est du même quartier, c’est un homme conciliant, à l’ecoute, réservé, jovial et convivial. Doté de la culture francophone et anglophone, c’est un homme de synthèse.” Paulérik “C’est une grande fierté et encore plus pour nous, les congolais. Alain est un homme responsable qui ne joue pas au chef” Jean Claude. “Humble, très accessible,  proche de ses confrères, il reflète le visage des spiritains. Ses qualités de discernement et de synthèse lui permettent de consolider la diversité dans l’unité de la Congrégation” Zacharie.

Nos prières l’accompagnent, lui et son équipe, pour les 8 ans à venir. Voici son parcours jusqu’à son élection 

Le P. Alain Mayama est né au Congo Brazzaville en 1971. Il fit profession religieuse perpétuelle en 1999, et fut ordonné prêtre en 2000. 

Il commença sa vie missionnaire au Cameroun comme formateur. Ayant étudié aux États-Unis, il fut responsable de l’aumônerie de l’hôpi tal de Port Huron, à Détroit, de 2007 à 2008. Il poursuivit ensuite sa mission de formateur  à Libreville, au Gabon, de 2008 à 2010. Cette même année, il revint au Congo Brazzaville  comme Supérieur provincial. Lors du Chapitre général qui s’est tenu ici à Bagamoyo en  2012, il fut élu Assistant Général, poste qu’il occupa à Rome jusqu’à présent. 

 Il était providentiel que l’élection eût lieu en ce 18 octobre, jour où l’Église célèbre la fête de saint Luc, l’évangéliste de la miséricorde. Les premiers mots de la Règle de Vie des spiritains sont les siens : “L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs la déli vrance et aux aveugles le retour à la vue, rendre la liberté aux opprimés, proclamer une  année de grâce du Seigneur.” (Lc 4, 18-19). 

Accueilli par l’assemblée capitulaire, le P. Alain Mayama aura pour mission d’animer et d’accompagner par sa présence fraternelle les plus de 2600 missionnaires spiritains travaillant dans plus de 60 pays sur les cinq continents. Il devra également accueillir et animer les milliers de laïcs qui partagent la spiritualité et la mission spiritaine. C’est le premier spiritain africain à être élu Supérieur Général.