Les spiritains accompagnent des expériences de service à l’international avec :

Volontariat AMOS, individuel, 2 à 4 mois

Volontariat AMOS accompagne depuis 30 ans des jeunes à un temps individuel de rencontre et de service fraternel de 2 à 4 mois dans des communautés spiritaines dans les pays du Sud (Afrique, Amérique latine, Asie) pour vivre des missions dans des foyers d’enfants, de personnes avec un handicap, dans des dispensaires, des fermes, des écoles, des paroisses.

Chaque jeune envoyé vit au rythme de la communauté qui les accueille et rendent les services à mesure de leur talent. Un week end de formation et un week end de relecture font partie intégrante de l’envoi pour faire de ce temps une occasion de croissance humaine et spirituelle.

Pour recevoir des nouvelles fraîches des volontaires sur le terrain :

Volontariat de solidarité internationale individuel, 1 à 2 ans

Le volontariat de solidarité internationale (VSI) soutenu par les spiritains s’adresse à des jeunes adultes qui veulent mettre leurs compétences au service de la mission spiritaine. Sur leur lieu de volontariat, ils partagent le quotidien de la communauté religieuse qui les accueille. Ils bénéficient de la formation donnée par la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) avant le départ et de la protection du statut VSI.

Mission Tanzanie, groupe, 3 semaines l'été

Mission Tanzanie est un programme annuel de préparation et de conduite d’un service des massaï en situation de handicap. En partenariat avec les communautés locales, une équipe d’une dizaine de volontaires reçoit la mission de l’année précédente. Elle s’organise pour la développer, en fonction des compétences médicales, éducatives et autres que chacun apporte. Le séjour d’un mois en été est préparé par quatre week-ends.

Au retour, relecture d’expérience et rapports de mission sont préparés. La dynamique du développement communautaire dans le respect des capacités de chacun est mise en œuvre dès la phase de préparation en France.

Cette année 2020 étant bousculée par la pandémie et la fermeture des frontières, la Mission se vivra en soutien depuis la France