“En fraternité — comme dans la vie de tous les jours — nous avons un besoin vital du dialogue, de l’échange respectueux. Avec la pandémie, nos dialogues et rencontres se sont peut-être raréfiées et nous en souffrons. Nous avons soif de revenir à la normale, de  préserver et renforcer ce dialogue car il est précieux et vital.”              Serge Ballanger, nouvel accompagnateur des fraternités

Mi-septembre, des membres de fraternités Esprit et Mission se sont retrouvés à Allex, dans la Drôme. Venus d’est et d’ouest de la France métropolitaine en passant par la Guyane et la Réunion, ils ont pris le temps d’échanger en vérité dans ce lieu ressourçant : la maison st Joseph d’Allex. Après tous ces mois à distance, les retrouvailles ont été grandement appréciées.

Dans le cadre verdoyant et serein d’Allex, 26 membres des fraternités ont bu à la source de la parole de Dieu. Avec un programme riche et varié, ils ont vécu la rencontre, le déplacement, le dépaysement aussi, notamment avec la visite du Musée des arts africains d’Allex.

“26 personnes, des rencontres, des enseignements à partir des Actes des Apôtres, de l’imprévu, de la convivialité, de l’accueil, des sourires!!  Des partages, être réunis, faire équipe en préparant la liturgie des heures et la messe, les services de table, la vaisselle! Quelle joie! Nous rendons grâce à l’Esprit Saint qui a bien soufflé, en prenant les notes colorées d’un nouvel élan.” Patricia, en fraternité à Rennes

Approfondir sa foi avec ses compagnons de fraternités

Les laïcs des Fraternités « Esprit et Mission» se mettent à l’écoute des fondateurs des spiritains Claude Poullart des Places, François Libermann et des spiritaines : Eugénie Caps. Ils approfondissent leur vie de baptisé en petite cellule fraternelle de foi à la lumière de leurs écrits spirituels pour participer activement à la mission universelle de l’Église.

A partir des Évangiles, de prières, de partages autour d’une encyclique du pape ou d’une lettre des fondateurs, ils donnent sens à leur foi et leur engagement de chrétiens. Leur thème d’année est l’encyclique du pape François, « Fratelli Tutti », promesse d’échanges sur la fraternité universelle et l’amitié sociale. A Allex c’est Gaby Vuittenez qui a s’est appuyé sur les Actes des Apôtres pour guiders les participants à davantage écouter l’Esprit Saint.

Un besoin de convivialité grandissant post pandémie

Pour Serge Ballanger, nouvel accompagnateur des fraternités avec Marie Louise Biando, “En fraternité — comme dans la vie de  tous les jours — nous avons un besoin vital du dialogue, de l’échange  respectueux : « Se rapprocher, s’exprimer, s’écouter, se regarder, se  connaître, essayer de se comprendre, chercher des points de contact,  tout cela se résume dans le verbe « dialoguer ». Pour nous rencontrer et nous entraider, nous avons besoin de dialoguer » (Fratelli tutti n° 198).  Avec la pandémie, nos dialogues et rencontres se sont peut-être raréfiées et nous en souffrons, nous avons soif de revenir à la normale, de  préserver et renforcer ce dialogue car il est précieux et vital.”

Témoignage d’Arlette sur la fraternité naissante de Fameck

Lorsque le Père Tristan, spiritain à Fameck, a sollicité les paroissiens à venir le rejoindre afin de construire une fraternité au niveau de la communauté de paroisses Frédéric Ozanam, il y a eu comme une petite étincelle en moi. C’est la raison pour laquelle j’ai accepté de répondre favorablement à cet appel.

Dans la société actuelle il me semble important de témoigner, par notre façon de vivre, de ce Christ Sauveur et de l’Amour inconditionnel du Père pour chaque être humain. 

Notre fraternité Ozanam composée de 14 membres n’est pas encore totalement stabilisée, elle se cherche encore et n’a pas pu en raison du contexte sanitaire lancer des animations pour la rendre plus « concrète » et visible.

Cependant au fil des rencontres et des arrivées et départs des personnes qui la composent, la motivation de chaque membre est réelle

C’est une petite graine à l’image de celle du sénevé de l’évangile qui a été semée, elle ne demande qu’à germer et grandir afin de faire de chacun de ses membres des témoins joyeux de cette foi qui les anime et que tous ont le désir de partager avec l’aide de l’Esprit Saint.

Ce sont les petits ruisseaux qui forment les grandes rivières et cette « jeune » fraternité est pleine de promesses.

Ensemble nous saurons la faire grandir grâce au talent et compétences de chacun de ses membres

Arlette MICHEL responsable de la Fraternité OZANAM.

Si vous aussi, vous voulez en savoir davantage sur les fraternités et commencer une vie d’équipe, suivez ce lien :

Les fraternités spiritaines

Saint Joseph d’Allex et la maison d’accueil des spiritains au premier plan