Homélie du Père Jean Pascal Lombard lors du Week end d’envoi des volontaires Amos les 26-27 septembre 2020

« Jésus le Fils de Dieu, devenu semblable aux hommes, a pris la condition de serviteur. Il est allé travailler à la vigne de son Père. Il s’est laissé ‘presser’ comme le raisin qui produit du vin pour réjouir nos cœurs, il s’est laissé broyer comme le blé qui donne le pain pour nourrir nos vies. »

Jean Pascal Lombard

Un homme avait deux fils…’ commence Jésus, ‘lequel des deux a fait la volonté du père ?’ pour que nous nous demandions : « Et moi ? Lequel des deux me représente ? » Ce qui compte, ce n’est pas ce qu’on déclare, c’est ce qu’on fait : celui qui déclare ‘je ne veux pas !’ (après tout, je suis libre…), utilise finalement sa liberté pour faire le choix humble de l’engagement : après réflexion, il s’est repenti, et il est allé à la vigne.

Le week end de volontaires est l’occasion d’une préparation au départ : ‘qu’est-ce qui me motive pour aller à la rencontre des autres, au loin ?’ (exemples)

C’est aussi un temps de relecture pour ceux qui reviennent de volontariat : ‘Qu’est-ce que ces rencontres ont changé en moi ?’ (exemples).

Le message du Pape François pour la journée mondiale des réfugiés nous rappelle que la rencontre avec les personnes déplacées et la rencontre avec le Seigneur sont inséparables. Rencontrer vraiment les réfugiés, les migrants, les étrangers, bref les autres différents suppose une ouverture et un décentrement de soi. Ces mêmes attitudes nous permettent de nous laisser rencontrer par le Seigneur, dans la prière et dans le service des autres, en volontariat au loin ou ici.

Il vaut la peine de lire ce message du Pape qui explicite, pour une situation contemporaine, ce que Paul nous dit dans la deuxième lecture : ‘ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres. Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus.’

Voici ces cinq attitudes mises en avant par François:

  1. Il faut connaître pour comprendre. Les réfugiés ne sont pas des chiffres, ce sont des personnes, chacune avec une histoire singulière. Quelle histoire ai-je entendu de la bouche d’un étranger ?
  2. Il est nécessaire de se faire le prochain pour servir. Sans risquer la proximité, sans dépasser les peurs qui nous éloignent, nous ne pouvons pas devenir serviteur de nos frères et sœurs. Quand ai-je marché côte à côte, ou me suis-je assis à table avec une personne d’ailleurs ?
  3. Pour se réconcilier, il faut écouter. Cela demande du temps, et surtout un désir de communion plus fort que la tentation du repli, de la supériorité ou du savoir. Est-ce que je considère que cette personne est mon frère ou ma sœur ?
  4. Il faut impliquer pour promouvoir. Nous sommes invités à prendre en compte les richesses dont chacun est porteur, pour le rendre protagoniste de son parcours plutôt que de ‘faire des choses pour lui’. Est-ce que mon regard sur une personne dans l’épreuve se focalise sur ce qui ne va pas, ou bien cherche-t-il comment soutenir ses capacités ?
  5. Il est nécessaire de collaborer pour construire. Je cite François : ‘il est nécessaire que nous apprenions à collaborer, sans nous laisser tenter par les jalousies, les discordes et les divisions.’ Est-ce que je sais dépasser le découragement ou les échecs pour persévérer dans la collaboration ?

Jésus le Fils de Dieu, devenu semblable aux hommes, a pris la condition de serviteur. Il est allé travailler à la vigne de son Père. Il s’est laissé ‘presser’ comme le raisin qui produit du vin pour réjouir nos cœurs, il s’est laissé broyer comme le blé qui donne le pain pour nourrir nos vies. C’est ce que nous célébrons dans l’Eucharistie : ‘Ceci est mon corps, livré pour vous. Prenez et mangez-en tous.’ À notre tour, nous sommes invités à donner notre vie pour que le monde, notre monde contemporain, ait la vie. « Faites ceci en mémoire de moi. » ‘Un homme avait deux fils…’ Seigneur, me voici, envoie-moi !

Père Jean Pascal Lombard, président du volontariat AMOS

www.amos.spiritains-jeunes.fr