L’âne des Rameaux

Heureux le petit âne,

Choisi,

Pour être le porteur

Du Roi des rois,

Conduit au travers du dédale

De la vielle Ville.  

Heureux le petit âne,

Etonné d’avancer

Sur un tapis de fleurs

De foulards, de manteaux colorés, 

Il fraie sa route

Sous une pluie de pétales !

Heureux le petit âne

Il avance 

Dans le tumulte joyeux 

D’une foule en liesse

Accueillant le descendant de David

Si longtemps espéré !

Malheureux petit âne,

Il aimerait couvrir de sa voix disgracieuse

Le murmure des mécontents !

Si beaux le chant des tout-petits,

Reconnaissant, assis sur son dos,

Le joyeux messager de la Bonne Nouvelle !

Pauvre petit âne,

Qui voit, quelques jours plus tard, 

Le lourd fardeau de bois

Ecrasant les épaules de son ami. 

Sans rien dire, sous les coups de fouet,

Le Maître, supporte à sa place, la violence des hommes. 

Rameaux 2022, Louis Cesbron