Le frère Michel Coffin

est décédé à Chevilly-Larue le 30 août 2020 à l’âge de 91 ans

Missionnaire à … Neufgrange en Moselle de 1953 à 2007, soit 54 ans en France.

On parle souvent des missionnaires spiritains qui ont fait de « grandes » choses : fondation des missions, construction d’églises ou des cathédrales en Afrique, écriture des livres, enseignement de belles matières, animation de communautés chrétiennes, voyages à travers le monde, conduite d’importantes responsabilités dans la congrégation, dans l’église ou dans le monde.

On oublie souvent que la mission des Spiritains à travers le monde se réalise aussi grâce au travail humble, modeste et simple de bien des confrères, assidus à une tâche quotidienne, discrète dans l’une ou l’autre de nos maisons.

Qui se souvient du frère Victor, Michel Coffin ? Dès que l’on voit sa photo, les uns et les autres, qui ont passé à un moment ou à un autre à Neufgrange, se souviendront qu’ils auront croisé ce petit bonhomme discret et souriant à la cuisine, dans le jardin, au service du réfectoire ou à l’imprimerie. L’écho des missions était alors imprimé à Neufgrange et le Frère Michel Coffin, appelé alors Victor de son nom de religieux, s’affairait au pliage, à l’agrafage, au massicotage et à l’expédition de la revue comme sur la photo, en 1962.

Il n’aura jamais été dans aucun pays lointain, mais il aura pleinement vécu sa vie missionnaire au service, dans la fidélité et l’obéissance dans la congrégation du St Esprit qu’il aimait, permettant à d’autres de vivre leur mission spiritaine à l’autre bout du monde…

SON PARCOURS

Né : 24 Juin 1929 à Paris (75)

Profès : 15 septembre 1948 à Piré

AFFECTATIONS :

FRANCE : Chevilly (1948-1952 : Triennat)

Chevilly (1952-1953 : jardinier, cuisine)

Neufgrange (1953-1954 : cuisinier)

Neufgrange (1954-1955 : Réfectoire)

Neufgrange (1955-1956 : Ferme)

Neufgrange (1956-1975 : Imprimerie et Caviste)

Neufgrange (1975-2007 : Réfectoire, Caviste)

Chevilly (2007-2020 : Retraite – sacristain)