Célébration eucharistique au pèlerinage d’Apprentis d’Auteuil à Lourdes ©Jean-Pierre POUTEAU

Estelle et Daniel Fasquelle nous racontent l’histoire d’un jeune collégien, qui tels Joseph et Marie ne trouvant de place pour mettre au monde Jésus, était refusé de tous les établissements avant l’accueil à Saint Joseph.

J’ai reçu en octobre de cette année un appel téléphonique d’une collègue, chef d’établissement d’un autre département du Sud-Ouest., qui venait de recevoir une demande d’admission pour un jeune garçon de 14 ans exclu d’un établissement public. Depuis la 6ème, ce jeune Loann avait fréquenté 4  établissements et sa maman était en recherche d’un collège privé disposé à lui offrir une nouvelle chance. 

Ce chef d’établissement aurait bien voulu l’accueillir mais son collège, ouvert récemment, avec une équipe nouvellement créée, n’était pas encore prêt à accueillir un jeune ayant eu un parcours scolaire aussi chaotique. 

Je reçois donc cette maman et son fils Loann*, le 10 novembre.  Ils ont quitté très tôt la Dordogne pour arriver au rendez-vous. Je prends le temps d’écouter la maman à la fois désemparée et remplie d’espoir et comme je le fais à chaque entretien avec les élèves « décrocheurs » ou les «  poly exclus » des établissements de l’Académie de Bordeaux.

Ecoute du jeune et de son histoire

J’échange longuement avec Loann  qui me parle de ses difficultés et de son projet d’avenir.  Sa scolarité a été marquée par de nombreuses ruptures, une hospitalisation, et des  manquements  répétés au règlement intérieur. Un jeune avec un Haut Potentiel Intellectuel  qui souhaite plus tard devenir styliste ; un enfant surtout en grande souffrance à cause d’actes graves de maltraitance causés par le père…

Message de Manuel Gaiola autour de la Nouvelle Orientation Pastorale d’Apprentis d’Auteuil au pèlerinage à Lourdes

Après ce long temps d’échange et après avoir pris un très court temps de silence personnel pour bien prendre la mesure de l’engagement que je vais  prendre, je dis enfin : 

«  Loann, Il y a une place pour toi ici »…

…« Ce ne sera pas vraiment la place sur laquelle peut-être tu comptais,  en 3ème générale,  mais une place au sein de notre dispositif relais au milieu des autres jeunes « polyexclus » … Tu pourras en une année retrouver le rythme d’une école, reprendre confiance en toi et  construire ton projet ». 

Loann et sa maman n’en reviennent pas. La maman de Loann a les larmes aux yeux. Une porte s’ouvre enfin pour son fils à Apprentis d’Auteuil.  Saint-Joseph ( car c’est le nom de notre établissement)  accepte d’accueillir son fils.  Loann  a lui aussi les yeux qui brillent, il est soulagé. 

« Oui , Loann,  Saint-Joseph est  prêt à t’accueillir mais reviens la semaine prochaine pour visiter l’internat. Tu rencontreras les équipes éducatives et les enseignants et les autres jeunes et tu verras comment cela se passe. Et ensuite tu repasseras me voir et c’est toi qui me diras, si tu choisis de rester avec nous. La décision vous appartient maintenant  à tous les deux. 

« Monsieur, tout ce que vous nous avait présenté, mais c’est formidable , je sens que c’est différent ici, il y a beaucoup de bienveillance ».  Oui Loann, mais ce ne sera pas toujours facile. Nous avancerons ensemble. 

Loann a rencontré les équipes 8 jours plus tard et a intégré notre collège le 21 novembre dernier. 

Bénis sois-tu Seigneur de me permettre ces belles rencontres  qui me touchent et m’émeuvent. Grâce à Toi, mon cœur s’ouvre toujours davantage pour se préparer à ta venue.

*le prénom a été modifié

Estelle et Daniel FASQUELLE, associés spiritains à Blanquefort à l’établissement Saint Joseph d’Apprentis d’Auteuil