Message de Carême de Jean Pascal Lombart

20210211_130947

Message de Jean Pascal Lombart, assistant du provincial de France

« «Homme, le Seigneur t’a fait savoir ce qui est bien, ce qu’il réclame de toi: rien d’autre que pratiquer la justice, aimer la miséricorde, et marcher humblement avec ton Dieu.» 

Michée, 6-8

Le Carême va commencer : tournons les yeux vers Pâques. Pâques nous révèle jusqu’où notre Dieu est prêt à partager notre expérience humaine, de vie, de joie, d’amitié, de labeur, de trahison, de violence, d’abandon, de mort et de renouveau, pour nous inviter à entrer dans Sa vie nouvelle de paix, de communion, de confiance, de dignité propre à chacun, de don de soi pour la vie du monde. Le Carême nous oriente vers le but de la vie chrétienne, et nous invite à accueillir Jésus présent à nos côtés, quelle que soit notre situation. 

La durée de la pandémie, l’accumulation des gestes barrières et des distanciations, le peu de vie sociale que nous pouvons entretenir, tout cela nous éprouve. Les rencontres joyeuses, les repas d’anniversaire entre amis, le passage au bar, les tribunes du stade ou les travées du théâtre, tout cela nous manque. Nous comprenons les raisons de toutes ces mesures, et nous nous efforçons de les observer, par respect pour les plus fragiles d’entre nous, pour les services hospitaliers, pour ceux que nous côtoyons. Cela déjà est une ouverture au mystère de la communion voulue par Dieu pour tous ses enfants. 

Mais il nous faut aussi faire preuve de créativité pour ne laisser personne au bord du chemin. Le programme Hiver Solidaire d’accueil des personnes sans abri se poursuit dans différentes églises parisiennes et plus largement : un bénévolat très ponctuel avec eux permet d’élargir notre communion fraternelle. Les migrants sans abri sont toujours là dans nos rues, et des associations continuent à leur venir en aide. Des projets de volontariat à l’étranger voient le jour : le groupe Amos Mission Tanzanie s’organise, communique, apprend la langue Swahili. Le Cameroun et le Congo pourraient devenir des destinations pour les années à venir. Et Laurent, qui partira en Volontariat de Solidarité Internationale avec la Délégation Catholique pour la Coopération, en Guinée à Boffa, a pris contact avec la Fondation EDF pour voir si des panneaux solaires pourraient être installés sur les toits de l’école où il va se rendre dans 15 jours. Plus proches de nous, n’oublions pas les aînés qui  n’utilisent pas internet : téléphonons-leur, écrivons-leur, régulièrement, et visitons-les si nous le pouvons : que notre Carême nous fasse dépasser les barrières et les distances pour favoriser la communion. 

«Homme, le Seigneur t’a fait savoir ce qui est bien, ce qu’il réclame de toi: rien d’autre que pratiquer la justice, aimer la miséricorde, et marcher humblement avec ton Dieu.» (Michée, 6,8) Ne donnons pas de leçons : observons tous ceux et celles qui nous inspirent, regardons-les avec la joie du Père, et rendons grâce à Dieu. 

Jean Pascal Lombart, assistant du provincial de France